Referentiel de Naissance
Sep 23, 2018


AVIGNON par Barbara ELIA

Les chemins de la guérison-tarot
31 août-1 septembre 2019
Château de la Chapelle à Châteauneuf de Gadagne (AV)
contact : 06 13 55 32 86

Communicaton et conflits dans le Référentiel de Naissance/ Dialectiques et miroirs
28-29 septembre 2019
Château de la Chapelle à Châteauneuf de Gadagne (AV)
contact : 06 13 55 32 86

Orientation et Voies dans le Référentiel de Naissance
16-17 novembre 2019
Château de la Chapelle à Châteauneuf de Gadagne (AV)
contact : 06 13 55 32 86

Techniques de consultation avec le Référentiel de Naissance
7-8 décembre 2019
Château de la Chapelle à Châteauneuf de Gadagne (AV)
contact : 06 13 55 32 86

BELGIQUE par Barbara ELIA

NOUVELLE FORMATION/ Initiation au Référentiel de Naissance Bases I
19-20 octobre 2019
Lieu : Terres du Vertlion 66 Rue Vert Lion 7540 Kain Belgique
inscription : terresduvertlion@gmail.com
contact : Coraline +32 499 61 25 32


MARSEILLE par Patricia ROUX

Toutes les dates sur le site http://www.enquetedesoi.fr/


CAVAILLON ET BOBIGNY par Laetitia AITHACHIMI

Rencontres individuelles et collectives autour du Référentiel de Naissance
Cavaillon: en semaine après 18h00.
Sur rendez-vous
Un atelier par mois le  samedi
Cavaillon (dates en cours de définition)
Formation Rréférentiel de Naissance
Le premier cycle à Bobigny débutera à partir de septembre
Pour plus d'informations me contacter au 06 12 94 07 66

 

...

Cheminer



Un jour j'ai découvert que j'avais des pieds", ainsi un jour se présenta une âme à mes cours lors du tour de table d'ouverture. C'était le MAT qui  parlait à travers elle, celui qui voyage de par le monde en quête de lui-même.

Ainsi je chemine, libre créateur de mon existence, par mes pieds je chemine en moi vers moi-même, vers l'Univers de VIE qui m'habite et qu' habite l’Univers du Vivant autour de moi




LA SAVEUR DU CHEMIN   

…..ainsi l’Hermite empoigna son bâton et se mit en route à la rencontre de lui-même, à la rencontre de cette âme que le regard de la Justice lui avait montré d’un miroir impartial mais plein d’amour,
…..ainsi l’Hermite arrêta de chercher son identité de par le monde au travers d’une image préétablie pour oser une expérience intérieure sans nom, sans forme. Pour goûter à son être tel qu’il se présente dans l’immensité de la nuit,
….ainsi l’Hermite trouva la lumière au centre de lui-même et comprit qu’il n’y avait rien à comprendre sauf qu'à incarner le sens de sa vie par la vie,
« tout cheminement est un acte de sang et de chair » se dit-il. Tels sont les mots de l’âme !
….ainsi l’Hermite prit le risque d’être entièrement ici et maintenant et de ne pas connaître la suite, les pieds sur le sol, l’expérience sur la peau, l’ouverture dans le cœur, les mots emplis de silence, la peau, oui la peau à l’écoute de la vie.
…..ainsi l’Hermite prit son saxophone et improvisa un air de free jazz remplissant l’espace d’un monde inédit et coloré.
Il se débarrassa de son manteau et dansa en laissant la rythmique du mouvement tracer ses parcours à travers la matière dense de son âme, pour épouser tous les tempos de l’invisible.
Enfin, il posa ses mains sur son ventre en le remplissant de son souffle vital puis le repoussa subitement le long de sa colonne vertébrale. Ce fût ainsi qu’il découvrit, par la vibration de sa voix, l’immensité des multiples horizons de son imaginaire pour encore et encore laisser la vie l’embrasser pleinement, pour encore et encore laisser son corps disponible au jeu infini de la transformation de la matière, grâce à l’impératif du mouvement et du pèlerinage des profondeurs.
…ainsi l’Hermite fit l’expérience pure du mouvement et improvisa sa vie en conscience,
…ainsi l’Hermite s’envola par la lumière de sa lanterne et devint pur Créateur de sa voie, de son chemin, ainsi imprévisible, seul et unique maître de son sens,
….l’Hermite devint un Mat et traça son chemin !
….l’Hermite devint Zarathoustra !



QUE SIGNIFIE DONC CHEMINER AVEC LE TAROT ?

Faut-t-il encore parler ? Avant tout on incarne, on partage la matière, on touche le sens par l’expérience.

Je ne peux répondre que par la notion de pèlerinage tel que moi-même je la rencontre en moi  par la cohérence propre de mon référentiel (9 en M6 et 22 en M4). Deux pelerins au coeur de mon chemin de vie.


Une autre réponse peut être incarnée à chaque fois que je rencontre quelqu'un en consultation par l’expérience partagée de son histoire dont son référentiel est le miroir, c’est-à-dire, par la rencontre de son vécu et les symboles de son thème. Par quel chemin ces symboles arrivent à trouver une claire correspondance dans les épisodes de sa vie ?

 


Est-ce qu’il chemine consciemment suivant les pas de son histoire, et moi par le regard que je porte ?

 


J’expérimente le cheminement chaque fois que je participe à la dynamique du partage avec un groupe de travail. Chaque fois que le symbole vivant entrelace la salle grâce aux expériences en chair que nous sommes. Je chemine avec chaque groupe au plus profond de mon âme.

Cheminer chaque fois qu’une rencontre et un partage ont été le véhicule d'une prise de conscience dans la connexion à la fois avec moi-même et le monde.

 


Cheminer donc ! C’est avant tout une affaire d’expérience, une expérience qui trace le lemniscate de la vie entre le symbole et l’individu.

 

Toutes les fois que je fais une conférence de présentation du Référentiel de Naissance, l'intérêt réside justement dans comment faire passer la notion d’expérience personnelle comme base de travail sans séduire le public par les effets spéciaux, des réponses miracles et des sentences toutes faites du style : " tu as ceci alors cela ", mais d’aller vers " comment fais-tu l’expérience de…comment t'y prends-tu quand tu rencontres tel arcane dans ta vie ? ". "Quel sens cela a pour toi ?" L'important pour expliquer ce qu’est le Référentiel de Naissance à ceux qui n’en ont jamais fait l’expérience réside désormais dans la notion même de cheminement.


J’essaie  de rester simplement moi-même, d’éveiller le désir du cheminement par le plaisir que celui-ci me procure, de m’adresser au Bateleur qui est en eux.



Le Référentiel de Naissance est un outil pour développer l’expérience du cheminement et l’incarner dans notre vie d’une manière concrète et tangible. La notion de cheminement (qui n’est finalement pas une notion) est loin d’être un mot chargé de sens pour ceux qui n’ont pas encore entrepris leur propre pèlerinage, pour ceux qui n’ont pas développé la conscience du vécu expérientiel du parcours. C’est là tout l’enjeu du Bateleur avant qu’il ait entrepris son propre chemin le long des arcanes de sa vie. Entreprendre le chemin sans le connaître, c’est accepter le risque de la vie et de découvrir son propre potentiel de Bateleur. Vivre donc… " dangereusement " disait Nietzsche

 


La notion expérientielle du cheminement commence finalement par la rencontre avec le Bateleur.

 

Si la difficulté consiste à mettre en évidence l’importance de la notion d’expérience, une fois que cela est fait, reste à découvrir l'univers des réponses qui sont en nous. Cela justement doit se vivre et ne peut être nullement présenté d’une manière discursive. Nous en avons à nous seuls les clefs magiques. Le jeu peut commencer.

"Just live it !"

Ne vous posez pas trop de questions sur le comment, le pourquoi ou si vous êtes sur la bonne voie. Pour moi, le travail de cheminement avec le Référentiel de Naissance par l’échange c’est incarner directement sans trop réfléchir mais en se rendant disponible au cheminement avec l’autre. Dialogue avec la vie en s'ouvrant sur l'imprévisible. C’est prendre le risque de n’avoir rien préparé, rien décidé à l’avance, rien imaginé. C’est prendre le risque de rencontrer une personne telle qu’elle s’exprime à l’instant présent, et de répondre au discours qui s’incarne avec ce que nous sommes. Seule possibilité pour faire...être soi-même.



Ce risque passionnant est pour moi l’essence même de l’art de la rencontre au travers de l’écoute, de l’écoute des différents plans d’un être qui résonnent immanquablement dans les arcanes du référentiel.

A chacun d’établir les correspondances concrètes avec les événements de sa vie, de s' ouvrir par l’expérience du partage à son propre cheminement. Nous y travaillons tous ensemble. Ainsi je me rencontre moi-même, je rencontre l’autre, je rencontre l’essence même de la rencontre et j’évolue par l’événement vécu à l’instant présent partagé en conscience. Ainsi je partage le chemin en l’incarnat au moment où il se produit. Cheminer avec le Référentiel de Naissance, c’est prendre le risque de rencontrer l’autre, tel qu’il est, tel qu’il incarne son Référentiel, sans à priori.

Je ne choisis pas sur quelle lame travailler, c’est le vécu qui va le faire pour nous. Quel arcane parle quand l’autre parle, qui s’exprime quand il s’exprime ?

J'entre ainsi en relation avec la personne en prenant le risque d’être moi-même, c’est de cette manière que je l’invite à être elle-même et à s’autoriser lce vertige du cheminement. Je reste libre d’improviser mon parcours comme un Mat avec les éléments vivants qui s’offrent à moi, au fur et à mesure, selon le hasard du sens. Pour moi cheminer c’est risquer, c’est jouer, danser le jeu de la vie.

 

Cheminer nous conduit à la mise en place d’un jeu de structuration basé sur l’improvisation.

La notion de chemin est liée à celle de structure dans la mesure où celle-ci reste ouverte au jeu, à un jeu libre d’un cadre préexistant. Le jeu du cheminement établit ses règles au fur à mesure qu’il se joue. La mouvance de la vie est par elle-même structurante quand elle ne subit pas les arrêts et les déviations de nos inhibitions. Elle évolue selon son sens et tisse le Sens.

 

 


Réaliser le cheminement d’un Référentiel de Naissance c’est avant tout entreprendre un parcours à la rencontre de soi-même en laissant la logique intrinsèque du cheminement bâtir la solidité du sens en jonglant avec la mouvance du Vivant du moment.

 

Quelle tâche, quand ce petit Bateleur se présente face à la Papesse en lui demandant des certitudes, des recettes de vie, des réponses sûres, des valeurs irréfutables ! Cet enfant poussé hors de son axe est appelé à lui-même par le dépassement du cadre pour trouver son cadre intérieur.  C’est ainsi qu'il transformera ses potentiels en possibilités, qu’il deviendra le maître de son Axe de vie. La papesse ne dévoile pas les choses, elle ne répond pas à notre esprit analytique mais elle nous dévoile à nous-mêmes, a cette connaissance synthétique, globale, cette cohérence intuitive que nous portons tous en nous.



Elle ouvre sur cette nature issue du fait que nous sommes avant tout des Vivants, que nous sommes appelés à prendre le plaisir de vivre pleinement notre mouvance vitale pour en accomplir le sens dans notre incarnation, dans notre corps, dans la construction de nos vies

Je ne peux parler que de mon expérience du cheminement.

Je pense qu’il n’y a pas un chemin, mais autant de chemins que de possibilités différents à vivre et à partager. Chercher une réponse, c’est encore une fois se tourner vers la Papesse pour qu’elle nous rassure. Le Référentiel de Naissance (comme nous le rappelle souvent Georges) est une histoire d’amour, pas un théorème préétabli. Chaque histoire d’amour ne peut se vivre pleinement qu’en lui laissant l’espace d’indétermination propre à la variable même de l’imprévu . Cheminer est avant tout l’histoire de la vie que notre corps incarne par le mouvement de notre âme dans l’amour...